Comment ne pas chavirer en kayak ?

Comment ne pas chavirer en kayak ?

Vous aurez certainement besoin de pratique si vous entamez le kayak. De nombreuses expériences vous attendent, mais elles ne sont pas toutes agréables. On pense à tort qu’il n’est pas fréquent de chavirer en kayak et cela arrive quand vous vous y attendez le moins. Heureusement, avec de bonnes précautions, vous pourrez l’éviter.

Avant d’aller sur l’eau en kayak

Il n’est pas nécessaire d’attendre d’être sur l’eau avant de prendre certaines dispositions pour ne pas renverser votre kayak.

Prenez un kayak large

La première chose à considérer lorsque vous allez pagayer est le circuit du kayak (cours d’eau, rivières, lacs…). Il importe en effet de se rassurer que votre niveau et le modèle de bateau sont adéquats au parcours. Si vous êtes un débutant par exemple, l’idéal est d’opter pour une embarcation large, notamment pour sa stabilité.

Ne faites pas de kayak par mauvais temps

En dehors du type de kayak que vous utiliserez, il est conseillé de tenir compte de la météo avant d’envisager une sortie sur l’eau. Par un mauvais temps, vous aurez de grandes difficultés à bien maîtriser votre canoé. Le risque de chavirer durant les vents forts et les hautes vagues est assez grand.

Conseils utiles pour éviter de chavirer

Voici quelques conseils pour ne pas renverser votre kayak dès que vous êtes sur l’eau.

Stabilité et équilibre en kayak

Une fois à bord de votre bateau, la principale difficulté est de rester équilibré. Elle vient du fait de l’impact qu’ont les mouvements sur la stabilité du canoé. On préconise à cet effet de limiter tout mouvement. Chacun de vos gestes doit être effectué alors que vous restez bas et centré au diapason du centre de l’embarcation. Vos épaules ne doivent donc pas bouger hors de l’axe central du kayak.

Par ailleurs, il vaut mieux respecter la règle des trois points de contact. À défaut d’avoir de l’aide pour entrer dans votre bateau ou en sortir, vous devez intelligemment user de vos membres. Ainsi, gardez toujours en contact avec votre canoé bras et jambes. Le but est de stabiliser l’embarcation alors que vous vous déplacez.

Précautions relatives à l’équipement

Le maintien en équilibre du kayak dépend en grande partie de la disposition des objets que vous transportez. Pour ce faire, veillez à ce que la charge de l’équipement soit ajustée entre ses deux moitiés.

N’hésitez pas à faire une simulation en vous assurant que l’une des moitiés n’exerce point de pression sur l’autre. Le poids de votre équipement doit être bas. Faites en sorte qu’il soit bien attaché au canoé pour ne pas le perdre.

Utilité du pagayage en kayak

À l’instar d’un vélo, la stabilité du kayak est plus aisée à maintenir lorsqu’il est en mouvement. Des coups de pagaie constants suffisent à faire avancer l’embarcation sans le risque qu’elle bascule. Il est donc inutile de vouloir pagayer de manière frénétique pour ne pas chavirer.

Alors que votre kayak tend à se renverser, vous pouvez réaliser des coups de pagaie pour le réajuster. Une façon assez pratique de le faire est le pagayage de soutien. D’après ce dernier, vous devrez d’abord entourer le canoé de vos jambes.

Ensuite, la pagaie doit être ramenée avec le point de puissance orienté en haut et la lame à l’horizontale. Vous devez désormais étendre le coude et la palette à 90 ° puis, avec vos hanches, mettre la lame dans l’eau en exerçant une forte pression. Ainsi, vous pourrez redresser le bateau à moitié renversé.

Attitudes idéales face aux vagues

Même en prenant les dispositions météorologiques nécessaires, vous rencontrerez probablement des vagues. Il est recommandé de les aborder de front ou de biais pour ceux qui ont les bases relatives à la navigation en kayak.

Pour les grosses vagues, il vaut mieux les éviter, car elles peuvent fortement déstabiliser votre embarcation. À moins d’être très doué et assez expérimenté, il vaudrait mieux pour vous de ne pas fréquenter les endroits à grosses vagues.

Après avoir chaviré en kayak

Malgré les nombreuses dispositions que vous pouvez prendre, le risque que votre kayak chavire n’est pas nul. Il est donc souhaitable de savoir comment s’y prendre si cela arrivait. Ainsi, si votre canoé se renverse alors que vous êtes non loin de la berge, l’idéal serait de la regagner à la nage.

Allez-y alors en nageant avec votre main libre et vos jambes. Dès que l’eau atteint vos hanches et que vous avez pied, videz l’eau du kayak en le basculant. Rebasculez-le pour qu’il soit à l’endroit.

Vous avez aimé cet article ?
Suivez-nous sur Facebook
comment sécher un kayak gonflable ?
Les meilleurs kayaks gonflables