Comment sortir d’un kayak retourné ?

Comment sortir d’un kayak retourné ?

Faire du kayak est sans aucun doute une expérience inédite. Malgré ses nombreux avantages, certaines sorties sur l’eau peuvent très vite devenir désagréables. En cas de chavirage de votre bateau par exemple, tout peut basculer. Il est conseillé, si vous n’arrivez pas à redresser le canoé, d’en sortir. Comment s’y prendre ?

Attitude sereine après basculement

Plusieurs dispositions permettent de prévenir le renversement de votre kayak, mais aucune d’entre elles n’est garantie à 100 %. Avant d’entamer cette aventure, vous devez être conscient de cette éventualité.

Ainsi, en cas de basculement, tâchez de rester calme. Cela vous permettra de réagir de façon adéquate. Il est important de savoir quoi faire après la chute, mais c’est votre attitude mentale qui vous permettra d’avoir le bon automatisme.

Sortie humide : ce qu’il faut savoir

Lorsque votre canoé kayak a chaviré et que vous n’arrivez pas à le redresser, en dépit de vos maintes tentatives, l’ultime solution est de vous dégager. Cela suppose donc qu’il s’agit d’un kayak sit-in, impliquant que le bas de votre corps est dans l’équipement. La technique conseillée pour se tirer d’une telle situation est : la sortie humide.

Également nommée sortie mouillée, elle permet de se dégager de votre embarcation en toute sécurité. Il est évident que tout kayakiste est censé maîtriser cette méthode qui vous aidera à sortir de votre kayak renversé.

Lors de son apprentissage, vous acquerrez aussi des compétences supplémentaires très utiles pour les cas d’immersion sous l’eau. En effet, des mouvements tels que le rouleau esquimau (esquimautage) vous seront enseignés. L’apprentissage de la sortie mouillée est généralement suivi de celui de l’entrée humide qui consiste à regagner votre bateau.

Mise en pratique de la sortie mouillée

Avant d’être amené à employer la sortie humide lors d’un chavirage, vous avez tout intérêt à l’apprendre puis à la pratiquer. À cet effet, vous aurez besoin d’un gilet de sauvetage et d’un flotteur à pagaie. Faites-vous accompagner d’un ami dont l’aide sera fort utile. Pour un débutant, on recommande de se diriger vers des eaux calmes. Il pourra alors au fur et à mesure de son évolution se confronter à des conditions plus difficiles.

Relaxez-vous pendant la pratique

La première impression lorsque vous essayez d’effectuer une sortie humide peut être assez déplaisante. Effectivement, la situation d’immersion dans l’eau met mal à l’aise même les plus expérimentés. Cette étape est pourtant indispensable si vous souhaitez être prêt à vivre une expérience en kayak.

Commencez par retourner votre kayak, et durant quelques secondes, maintenez-le renversé dans l’eau. C’est à cet instant qu’il est important que votre ami soit à proximité. Sa présence pourrait quelque peu vous rassurer et il saura intervenir si la panique s’empare de vous.

Vous devez prendre le temps nécessaire pour vous habituer à cette condition. Sentez l’eau vous toucher, contemplez les poissons, assurez-vous d’être suffisamment détendu. Si vous y arrivez, vous pouvez rester longtemps sous l’eau en retenant votre souffle.

Retirez votre jupe et poussez dehors

Il est fort probable que vous portiez une jupe de pulvérisation. Dirigez délicatement vos mains dans le sens de sa boucle. Tirez celle-ci en effectuant un mouvement en avant puis en arrière dans votre direction. Dès que la jupe est enlevée, vous devez vous extraire du navire. Faites bouger votre corps vers l’avant après avoir positionné votre menton au niveau de la poitrine.

À l’aide de vos mains, exercez une pression sur le bord du cockpit. Prenez vos précautions pour ne pas toucher le fond avec votre tête pendant que vous sortez. Parfois, vous avez du mal à vous extraire malgré une bonne exécution de la manœuvre. Cela est probablement dû au fait que vous êtes plus grand que votre kayak.

Accrochez-vous au kayak et à la pagaie

Après être sorti de l’immersion, tâchez de vous accrocher à la pagaie, car elle vous permettra d’atteindre le rivage. N’hésitez pas à prioriser votre sécurité à son détriment si vous avez du mal à la récupérer.

Une fois renversés, les kayaks sont très difficiles à remonter, donnant cette impression d’être scellés à l’eau. S’il vous est possible de tenir debout alors que vous êtes en eaux peu profondes, vous aurez plus de facilité à le retourner à l’endroit.

Nagez jusqu’à la proue puis soulevez-la afin qu’elle puisse briser le sceau. Maintenant, vous pouvez aisément le remettre en position verticale. Tenez-vous prêt à récupérer votre pagaie si celle-ci glissait dans l’eau. Vous êtes désormais sorti d’affaire.

Vous avez aimé cet article ?
Suivez-nous sur Facebook
comment sécher un kayak gonflable ?
Les meilleurs kayaks gonflables