Comment réparer un kayak gonflable ?

comment réparer un kayak gonflable ?

Personne ne peut remettre en cause la robustesse et la solidité des kayaks gonflables. Pour autant, ils ne sont pas indestructibles. Au cours des sorties en mer, les frottements répétitifs ou d’autres types de chocs peuvent endommager le matériel. Heureusement, il existe des procédures pour en effectuer la réparation.

comment prendre soin d'un kayak gonflable ?

L’entretien d’un kayak gonflable

La première chose à faire en ce qui concerne l’entretien de l’accessoire est de veiller à ce qu’il soit propre et sec. Cela diminue considérablement le risque d’accumulation de moisissure. Songez aussi à l’usage d’un produit de protection contre toute dégradation susceptible d’être causée par les rayons UV.

Vous trouverez à cet effet des produits bon marché disponibles à des prix abordables. Il existe des sprays offrant une meilleure résistance au kayak gonflable. La durée de vie de celui-ci en est radicalement prolongée. En général, une application mensuelle ou bimestrielle est suffisante pour une protection optimale.

Assurez-vous que le produit de protection soit appliqué après un nettoyage du kayak. Vous pouvez utiliser un nettoyant gonflable adéquat pour enlever toute sorte de saletés (taches tenaces, huile, déchets, etc.). À défaut, n’hésitez pas à opter pour un nettoyant naturel. La principale mesure à prendre concernant le nettoyage est d’éviter les produits chimiques hostiles à l’accessoire.

Si l’emplacement de votre matériel se situe à l’extérieur, prenez le soin de l’élever afin qu’il ne soit pas en contact direct avec le sol. Évitez qu’il soit exposé aux baies, à la lumière du soleil, à la pluie. L’idéal serait de vous servir d’une bâche pour le couvrir.

L’installation du kayak gonflable

Un entretien soyeux du matériel réduit considérablement les risques d’endommagement, mais ne l’en exempte pas. Quand il arrive alors que celui-ci soit fissuré après un choc par exemple, plusieurs alternatives s’offrent à vous.

La plus évidente des solutions est un nouvel achat du canoé gonflable, mais il ne s’agit pas obligatoirement de la plus avisée. En effet, si les dégâts occasionnés sur l’accessoire ne sont pas d’une grande ampleur, il est possible de le faire réparer. Néanmoins, avant de procéder à la réparation du kayak gonflable, vous devez prendre certaines précautions relatives à son installation.

Cela dit, de nombreuses possibilités sont à votre disposition. Dans le jardin, sur le sable, peu importe l’endroit, l’essentiel est que l’emplacement soit sans le moindre déchet. Vous devez aussi veiller à l’hygiène du lieu d’installation de l’accessoire.

Songez à effectuer une vérification minutieuse de l’endroit où vous voulez réparer le matériel. Il est important qu’aucun objet tranchant ne s’y trouve au risque de le percer. Sur une plage par exemple, nombre d’outils sont susceptibles de dégrader le kayak. Assurez-vous par ailleurs que l’emplacement soit frais et sec.

L’essentiel pour la réparation d’un kayak gonflable

Il vaut mieux ne pas vite aller en besogne et vérifier le type de réparation dont a besoin votre kayak gonflable. S’il s’agit de simples réparations, les instructions du manuel de l’accessoire devraient être suffisantes. Elles sont souvent accompagnées du kit de réparation qui contient les différents modèles gonflables du kayak.

A cet effet, on peut y retrouver le paddle gonflable, le stand paddle ou encore le sup gonflable. Vous devez veiller à toujours vous déplacer avec les instructions et la trousse de réparation. Très souvent, elle comprend :

  • Une feuille de PVC ;
  • Un tube de colle (PVC ou polyuréthane) ;
  • Une feuille de papier à poncer ;
  • Une paire de ciseaux ;
  • Un poids ;
  • Une spatule pour appliquer.

La réparation du kayak gonflable

Votre kayak gonflable, en fonction du choc, peut nécessiter une petite réparation ou une réparation plus importante.

Une petite réparation

Pour la réparation du kayak, le premier geste à effectuer est de dégonfler votre bateau, le nettoyer, puis le sécher correctement. Après l’avoir installé dans le lieu de réparation, servez-vous de la colle et appliquez-en une petite goutte. Idéalement, il faut laisser sécher durant 12 heures environ.

Un temps de séchage de 30 minutes devrait suffire si votre retour sur l’eau est pressant. Effectuez ensuite un gonflage du kayak en vous assurant que la zone avec la séparation est gonflée aux trois quarts seulement. Toutefois, vous devez effectuer plus tard la réparation permanente du bateau.

Une réparation importante

Dans ce cas, il est souvent nécessaire de se munir d’un patch et de certaines pièces détachées. L’utilisation d’une pièce rapportée s’avère utile, notamment pour colmater les fuites. En quelques minutes, on devrait finir avec les différents correctifs devant être effectués. Il peut arriver quelques fois que vous ayez du mal à repérer la fuite.

La meilleure recommandation est d’appliquer de l’eau savonneuse. Cette dernière giclera aussitôt de l’endroit où se trouve la fuite. À ce moment, vous pourrez alors appliquer les précédentes instructions. De manière résumée, il vous faut d’abord localiser la fuite, puis à l’aide d’un bouchon valve par exemple, procéder à la réparation du kayak gonflable.

En apportant les soins adéquats et en effectuant les réparations adaptées, vous permettrez à votre bateau gonflable de demeurer presque neuf. Compte tenu de la solidité du matériel, les réparations sont rares. Cependant, en maîtriser la procédure permet d’être bien préparé.

 

4.7/5 - (4 votes)
Suivez-nous sur Facebook
comment sécher un kayak gonflable ?
Les meilleurs kayaks gonflables