Comment sécher un kayak gonflable ?

comment sécher un kayak gonflable ?

La facilité de transport et de rangement des kayaks gonflables en fait un matériel privilégié pour nombre de personnes. Par contre, l’effort de nettoyage et de séchage qu’implique l’utilisation de canoé gonflable plait moins. Voici à cet effet quelques astuces pour vous simplifier la tâche.

Nettoyer votre canoé kayak

Le nettoyage du kayak gonflable peut être effectué dès votre sortie de l’eau. Il se pourrait néanmoins que les conditions ne s’y prêtent pas, notamment dans des endroits sans accès à de l’eau. Dans ce cas, vous pouvez l’essuyer avec une serviette en attendant d’être chez vous pour le nettoyer.

Démonter le matériel

Il est recommandé, dans un premier temps, de retirer de votre canoé tout ce qui peut être enlevé. Ainsi, vous pouvez sortir les sièges, les sacs étanches et bien d’autres équipements. Le but de cette manœuvre est de favoriser un nettoyage minutieux des différentes zones du bateau.

Laver le canoé gonflable

Plusieurs méthodes peuvent être employées pour le lavage de votre kayak. Vous aurez assurément besoin d’eau et d’un savon doux. Vous pouvez à l’instar de certains propriétaires gonfler votre bateau avant de le laver. Il est également envisageable de le nettoyer après l’avoir dégonflé.

Dans un cas comme dans l’autre, le plus important est que le lavage soit bien effectué. Après plusieurs nettoyages vous serez fixé sur la technique qui vous convient le mieux. On conseille de laver entre les chambres à air et de soigneusement nettoyer les côtés extérieur et intérieur.

Veillez à effectuer le lavage du fond du bateau. S’il est obstrué par un plancher amovible, retirez-le pour y accéder. Le sol du kayak peut aussi avoir besoin d’un nettoyage. Vous pouvez le faire séparément ou sauter cette étape, si vous jugez que le matériel n’est pas si sale.

Rincer avec de l’eau douce

On préconise de rincer le kayak gonflable à l’eau douce, surtout si votre virée s’est déroulée sur une eau salée. Le rinçage doit être bien effectué pour enlever toute sorte de saletés, que ce soit de la boue, du sable, etc. Si vous avez lavé le canoé avec de l’eau savonneuse, veillez à ce que l’étape du rinçage l’en débarrasse.

Sécher le kayak gonflable

Le séchage est sans aucun doute l’une des étapes les plus difficiles dans l’entretien d’un kayak gonflable. Cela est dû aux difficultés rencontrées à évacuer la totalité de l’eau contenue dans le bateau.

Usage des serviettes

Après le lavage, votre kayak est désormais mouillé à l’extérieur comme à l’intérieur. Il vous faudra le sécher à l’aide d’une serviette, qui permet de vite progresser. Le fond du canoé gonflable et l’extérieur sont généralement les premières parties qui sèchent. Vous pouvez opter pour le séchage du bateau pendant qu’il est gonflé ou quand il est dégonflé.

Plis, chambres à air, coutures ; vous pouvez utiliser la serviette pour sécher ces différentes parties. N’hésitez pas à solliciter de l’aide dans l’exécution de cette tâche, car cela vous permettra de gagner un temps précieux. Certains endroits comme la poupe et la proue peuvent nécessiter l’usage d’un bâton avec une serviette au bout.

Pensez à subtilement retourner le kayak s’il est gonflé pour essayer d’évacuer l’eau. Vous pouvez l’incliner et le pivoter dans plusieurs directions. Cela contribuera efficacement à l’évacuation de l’eau.

Séchage à l’air

Dès que le séchage avec la serviette est achevé, vous pourrez sécher le bateau gonflable à l’air. Un garage ou un emplacement à l’extérieur serait idéal tout en veillant à garder le matériel sous couverture. Le soleil peut être un allié en fonction du climat ou pourrait tout aussi bien endommager votre kayak gonflable.

Une méthode consiste à placer le canoé à l’envers sur une échelle, le plancher du matériel étant en contact avec cette dernière. Grâce à cette technique, il est possible d’user du poids du bateau gonflé pour ouvrir les crevasses. Cela permettra à l’eau de sécher. À défaut d’une échelle, vous pouvez opter pour des chaises ou des tréteaux.

Ce procédé fonctionne aussi avec un kayak dégonflé, mais il faudra le draper sur un support et le laisser sécher. Compte tenu de votre climat ou de la météo, le séchage à l’air de votre kayak peut prendre un temps considérable. En outre, selon l’utilisation que vous en faites, régulièrement ou quelques fois, il serait judicieux qu’il soit totalement sec ou pas.

5/5 - (3 votes)
Suivez-nous sur Facebook
comment sécher un kayak gonflable ?
Les meilleurs kayaks gonflables