Comment nettoyer un kayak gonflable ?

Comment nettoyer un kayak gonflable ?

Sport assez populaire et très apprécié par un bon nombre de pagayeurs, le kayak compte plusieurs adeptes. La majorité d’entre eux possèdent leurs propres kayaks gonflables et doivent de ce fait en assurer l’entretien. Cet aspect, impliquant un nettoyage régulier, est primordial en ce sens qu’il favorise une plus longue durée de vie du matériel.

L’importance du nettoyage de votre kayak

Si vous désirez maintenir votre kayak à l’état neuf après achat, il vous faut en assurer le nettoyage. Plusieurs avantages découlent de cette initiative, notamment une meilleure durabilité. Il existe par ailleurs bien d’autres bénéfices qu’il convient de mentionner.

Nettoyer votre kayak gonflable lui permettra d’avoir fière allure. L’utilisation des kayaks les expose au risque d’usure principalement dû à l’oxydation. On remarque que la couleur du matériel devient terne au bout d’un certain moment lui donnant un vieil aspect. Le rôle du nettoyage est de lui redonner son éclat.

Un autre avantage à bien sécher votre kayak est de pouvoir le conserver en bon état. Effectuer le nettoyage régulier du matériel permet de s’apercevoir d’un éventuel signe d’usure. De telles remarques vous aident à prendre les précautions nécessaires avant que les dégâts ne deviennent plus sérieux.

Avoir un kayak propre, sans crasse et plus lisse, agrémentera votre expérience. Un bateau gonflable bien entretenu est également gage de sécurité. L’hygiène étant un point crucial, il convient de préciser qu’un kayak souvent bien nettoyé la favorisera certainement.

Le nécessaire pour le nettoyage

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le nettoyage de votre kayak de pêche requiert des outils que vous pourrez aisément trouver. Le plus important est de faire attention à l’usage de certains produits chimiques qui peuvent s’avérer nocifs pour le canoé gonflable. Il est aussi recommandé d’opter pour des nettoyants biodégradables, respectueux de l’environnement.

Le premier outil essentiel au lavage n’est autre qu’un seau en plastique. Il servira de récipients pour les différents produits de nettoyage. En tant que kayakiste, vous devrez toujours en avoir à proximité. N’hésitez pas à opter pour un seau gonflable pour une meilleure praticabilité.

Un élément, tout aussi indispensable qu’un outil de lavage, est de l’eau fraiche. Utile pour diluer des solutions de savon, rincer le kayak, l’eau joue un rôle essentiel lors du lavage. La propreté du matériel dépend en effet en grande partie de l’eau. Elle apporte une meilleure efficacité que le simple nettoyage à la serviette.

En plus du seau et de l’eau, d’autres fournitures sont essentielles pour nettoyer le canoé kayak. Il s’agit entre autres de :

  • Un solvant : vous pouvez opter pour des détergents conçus spécialement pour nettoyer les kayaks ;
  • Une éponge : l’idéal est de vous tourner vers une éponge en microfibre. Vous en trouverez dans des boutiques vendant du matériel de plein air et des barbecues ;
  • Flacon pulvérisateur : une bouteille en plastique devrait vous servir de manière adéquate. Recueillez-y ensuite une solution savonneuse ;
  • Brosse : généralement combiné avec l’utilisation du flacon pulvérisateur, elle sera utilisée pour laver le kayak et certaines parties de la motomarine ;
  • Serviette : il est inutile d’aller en acheter. Vous pouvez faire usage d’un petit chiffon dont le but est d’aider votre bateau gonflable à vite sécher.

Le nettoyage de votre kayak gonflable

Une fois que vous disposez des outils nécessaires pour nettoyer votre paddle, il ne vous reste plus qu’à vous mettre à l’ouvrage. Voici à cet effet des conseils pour bien vous y prendre.

Le premier réflexe à avoir toutes les fois que vous utilisez votre kayak devrait être de le rincer à l’eau douce. Utilisez ensuite de l’eau tiède avec du détergent doux pour procéder au nettoyage. À l’aide d’un tuyau s’il le faut, lavez la coque et le pont du bateau gonflable.

Servez-vous ultérieurement de la serviette pour le sécher. Le nettoyage terminé, il est recommandé d’entreposer le kayak dans un emplacement propre, frais et sec. Ces conseils sont suffisants pour assurer un bon nettoyage de votre canoé gonflable.

L’entretien du kayak gonflable

Bien qu’il soit possible de laver votre kayak afin qu’il retrouve son éclat après plusieurs utilisations, il vaut mieux en soigner régulièrement l’entretien. Cela passe par trois étapes importantes.

Rinçage du kayak

Conseillé après chaque usage du kayak, le rinçage débarrasse votre matériel de toute sorte de saletés. Il peut s’agir des feuilles, du sable, du sel ou encore de la terre. Veillez à rincer le canoé kayak deux fois : pendant qu’il est gonflé et quand il est dégonflé. Dans le deuxième cas, vous pourrez atteindre les plis et vous assurer qu’ils soient propres.

Séchage du kayak

La phase du séchage requiert de démonter les accessoires et pièces du bateau gonflable. Un chiffon pourrait vous être utile, notamment pour absorber l’eau. Il vous est aussi possible de laisser le kayak sécher à l’air libre, mais pas au soleil. Cette étape épargne des moisissures qu’on retrouve assez souvent dans certains plis.

Pliage du kayak

Troisième et dernière étape, elle consiste tout en douceur à replier votre canoé gonflable. Il faudra toutefois prendre les précautions nécessaires pour ne pas endommager la toile. Roulez donc cette dernière délicatement tout en évitant de mauvais plis. Cette astuce permet de gagner énormément de place et vous pourrez alors le mettre dans le sac.

5/5 - (4 votes)
Suivez-nous sur Facebook
comment sécher un kayak gonflable ?
Les meilleurs kayaks gonflables