Quelle est la différence entre un kayak de mer et un kayak de rivière ?

Quelle est la différence entre un kayak de mer et un kayak de rivière ?

Activité sportive épanouissante, le kayak offre la possibilité de naviguer en pleine nature et de prendre soin de sa santé. C’est également le type de sport que vous pouvez pratiquer sur tous les plans d’eau. En mer ou sur une rivière, il convient de s’équiper de façon adéquate. Quelles sont les divergences entre le kayak de mer et le kayak de rivière ?

Sur la rivière ou en mer : les enjeux de kayak sont-ils différents ?

La principale différence entre le kayak de mer et le kayak de rivière réside dans la difficulté de chaque exercice. En réalité, sur la rivière, l’eau est calme et vous suivez le sens du courant durant votre descente. Par contre, la pratique en mer est plus contraignante, car l’eau est agitée.

La plupart du temps, la navigation se fait inversement au courant, au clapot, etc. Cet état de choses a une incidence directe sur le type de kayak et d’équipement (pagaie) à se procurer pour la navigation.

Il vaut mieux utiliser un kayak allongé pour s’aventurer en mer. Cela vous permet de passer les puissantes vagues aisément. L’embarcation avance donc à bonne vitesse.

Souvent, il est équipé d’un gouvernail et d’une dérive. Pour un kayak (gonflable ou rigide) homologué mer, la longueur est de 3,5 m au minimum. Il donne de l’espace pour transporter votre campement dans sa coque.

L’embarcation peut offrir un volume plus grand grâce aux cases étanches. Pour la pêche, la coque peut ne pas suffire. En ce qui concerne la navigation sur rivière, un kayak plus réactif, mais court semble plus adéquat.

Vous l’aurez compris, sa longueur est plus courte que le kayak de mer. Par sa mobilité plus avancée, il tourne plus facilement dans les reprises et au niveau des stops. Il faut également considérer la mesure de la largeur.

Cette dernière est importante pour assurer la stabilité de l’engin de randonnée. D’ailleurs, on recommande de privilégier un engin stable (gonflable) à un engin plus rapide.

Pour la pratique de kayak de mer, il faut un dispositif plus long que large, tout l’opposé du matériel indispensable à la navigation sur rivière. Avant d’investir (achat) dans les équipements (pagaie, canoë, etc.), il faut au préalable faire un essai pour chaque discipline. Vous pourrez économiser votre argent en faisant une location de matériel. Ainsi, votre achat de kayak est plus avisé.

Quand choisir les kayaks sit-on-top ou sit-in ?

Le choix du kayak dépend du plan d’eau sur lequel vous souhaitez flotter. Pour une navigation sur rivière, il est préférable d’opter pour une embarcation robuste et stable à sit-on-top ou sit-in.

Vous pouvez aussi choisir le kayak sit-in de randonnée d’une journée. Un canoë-kayak de loisir (assis à l’intérieur ou assis sur le dessus) est la meilleure option lorsqu’on prévoit utiliser son bateau dans des eaux calmes et courantes.

Pour naviguer, le kayakiste doit trouver une position adéquate. Il est préférable de choisir des kayaks sit-on-top (gonflables) pour traverser les environnements chauds.

Cette utilisation convient pour les pagayeurs nerveux. Les jeunes nageurs l’apprécient également. Seul bémol, ce bateau vous mouille. Il est donc impossible de rester au sec, à l’inverse du kayak sit-in.

Faut-il alterner les deux pratiques ?

Quand choisir les kayaks sit-on-top ou sit-in ?

Si vous aimez le sport, il est plus intéressant de faire aussi bien le kayak de mer que le kayak de rivière. En matière de technicité (esquimautage, gîte…), cela constitue un défi à relever. Dans cette pratique, vous avez la possibilité de changer de matériel.

Ainsi, vous pourrez varier les spots (de pêche) et les mouvements d’eau. Vous pourrez même vivre avec vos compagnons de canoë-kayak des sensations fortes.

On recommande tout de même de respecter des mesures de sécurité. Cela dit, sur l’océan, il est bien d’utiliser des kayaks gonflables. L’utilisation de cet engin de plage est convenable pour naviguer dans un rayon de 300 mètres.

Si vous désirez naviguer au-delà de cette distance, il faut oublier ce modèle gonflable de kayak. Vous devez opter pour les kayaks longs de plus de 3,50 m. Le port d’une combinaison de sécurité est fort indiqué dans ce cas.

Pour une navigation tout terrain, il vaut mieux prendre un canoë-kayak de loisir. Il s’agit d’un modèle capable d’avancer tant sur rivière que sur mer. Ce matériel mesure au moins 2,4 m et 3,9 m au plus. Grâce à ce dernier, vous pouvez effectuer des allers-retours sur la plage et dans les eaux calmes.

Le choix de la discipline de kayak est individuel. Il revient à chacun d’essayer les kayaks sur mer et les kayaks (rigides ou gonflables) sur rivière afin de convenir du plus adapté.

Par ailleurs, vous pourrez décider de pratiquer les deux disciplines comme le font certains. Cette façon de naviguer permet d’évacuer la fatigue et de retrouver la forme.

Vous avez aimé cet article ?
Suivez-nous sur Facebook
comment sécher un kayak gonflable ?
Les meilleurs kayaks gonflables